stylo




Une parfaite maîtrise
de l'orthographe et des règles
grammaticales ne suffit pas
à faire un bon correcteur !

 

 

titre la correction 

 

Notre service de correction en ligne repose sur une méthode rigoureuse mise en œuvre par une équipe de correcteurs professionnels.

Chaque document dont la correction nous est confiée fait l'objet d'un examen attentif de l'orthographe, de la grammaire, du code typographique, puis d'un lissage syntaxique.

 

Orthographe et grammaire : l'œil du correcteur

Une parfaite maîtrise des règles grammaticales et de l'orthographe ne suffit pas à faire un bon correcteur !

Le professionnel de la correction dispose d'une faculté de concentration lui permettant de dissocier systématiquement le sens des signes. La correction exige un œil exercé capable de dominer les saccades oculaires et de forcer les fixations sur chaque signe (voir notre étude par eyetracking sur l'œil du correcteur).

Les correcteurs de notre équipe sont des professionnels issus du monde de l'édition sur support papier. En plus de la méthode, chacun dispose d'une profonde maîtrise de la langue et de ses usages.

Le code typographique : des règles trop souvent ignorées

Le respect du code typographique contribue à l'ergonomie et au confort offerts au lecteur.
L'emploi des espaces, l'usage des majuscules... répondent à un ensemble de règles bien souvent ignorées des rédacteurs. C'est là un facteur trop souvent négligé de dispersion, voire d'abandon de lecture. Ceci est encore plus vrai pour la lecture sur écran, 25 % plus lente que sur papier.

Chaque membre de notre équipe a une parfaite maîtrise du code typographique.

Le lissage syntaxique

Le lissage syntaxique est une phase de la correction complémentaire inventée par CorrectMot. Le lissage syntaxique offre une réponse adaptée aux nouveaux modes d'écriture nés avec les nouvelles technologies de l'information : l'écriture collective, l'agrégation des contenus, la contribution de rédacteurs occasionnels...
Cette correction consiste à unifier la syntaxe d'un document et à écrêter les faiblesses de formulation les plus saillantes.

La correction humaine en plus

La correction humaine repose sur le jugement, l'expérience, le sens critique du correcteur. Son œil isole et corrige ce que le correcticiel (logiciel de correction automatique) ignore.

Chacune de nos corrections offre une chance de déjouer des contradictions, des contresens, des erreurs qui émaillent tant de textes. Nos interventions incluent des recommandations et des conseils allant bien au-delà des règles de l'orthographe et de la grammaire.

Le saviez-vous ?

 

La zone de netteté de la vision est limitée à une petite portion de la rétine nommée « fovea ». Plus on s’éloigne de cette petite surface, plus le champ de vision est imprécis et devient flou.vision fovéale

 

 

 

 

Cette image simule la zone de haute précision de notre vision : la vision fovéale

 

Ainsi, la lecture d'un texte se fait par alternance de saccades oculaires très rapides et de fixations. Entre deux fixations, l'œil est « aveugle ». Peu de mots sont ainsi réellement lus. La lecture est un exercice d'échantillonnage du texte puis de recomposition mentale par le lecteur.

Le correcteur sait limiter ces saccades et augmenter la durée des fixations sur les mots du texte pour en vérifier chaque signe. Cet exercice du regard exige une profonde concentration.

 

 

 

oeil du correcteur

 

 

 

 

Découvrez les fines saccades et les longues fixations de l'œil d'un correcteur en regardant la

 

vidéo de notre étude par eyetracking sur la correction.